Les comptes réciproques

Les comptes réciproques
Noter cet article

En comptabilité on appelle compte réciproques, des comptes qui dans des comptabilités d’entreprises différentes enregistrent les mêmes flux comptables mais dans des sens inverses. Ces comptes réciproques doivent enregistrer exclusivement les mêmes opérations, si d’autres flux tiers sont également présents dans ces comptes alors ce ne sont pas des comptes réciproques.

Pour représenter ce que sont des comptes réciproques nous pouvons prendre comme exemple les comptes client et fournisseur de deux entreprises respectives que nous nommerons entreprise A et entreprise B, le compte client B dans l’entreprise A sera réciproque au compte fournisseur A dans l’entreprise B les flux comptables de ces comptes seront exactement les mêmes mais en sens inverse, le solde à la clôture de ces deux comptes sera donc numériquement pareil mais de sens opposé , si ce n’est pas le cas alors il est très probable qu’une erreur se soit glissée il est donc utile de trouver l’erreur et de la corriger avec le virement comptable .

L’exemple est également valable pour le compte « 512 banque » dans « l’entreprise A » et le compte « entreprise A » dans la banque. Quand l’entreprise fait une vente et quand le paiement se fait par chèque le compte « 512 banque » est débité de l’arrivée d’argent et c’est l’inverse qui se passe du côté de la banque, de son côté cette dernière va créditer le compte « entreprise A » de la somme de l’argent reçu des ventes. Des rapprochements bancaires peuvent ensuite être effectué avec le relevé bancaire fourni par la banque pour voir les incohérences entre le relevé bancaire et la comptabilité personnelle de l’entreprise, des erreurs peuvent apparaitre comme des chèques non comptabilisés … ce travail est essentiel à effectuer.

Les comptes réciproques sont très utiles pour déceler certaines erreurs comptables commises il suffit de comparer les deux comptes et les erreurs sont assez facilement repérables, on appelle ça un état de rapprochement.

Pour étudier la réciprocité de deux comptes l’idéal est donc d’avoir sous les yeux les comptes sous forme de compte à colonne mariée, même si un compte de type schématique peut suffire également. L’étude des soldes restants de compte est un élément parlant, si deux comptes sont réciproques leurs soldes restants devront être semblable, s’ils ne le sont pas deux hypothèses sont possibles : soit une erreur a été faite, soit les comptes ne sont pas réciproques.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *