Le graphique boursier, élément premier de l’analyse technique

Le graphique boursier, élément premier de l’analyse technique
Noter cet article

 Le graphique boursier, quel que soit le type, fait partie intégrante des éléments à maîtriser pour réussir en Bourse. Que faut-il savoir sur ces indicateurs techniques ? Quelques notions s’imposent.

Échelles et représentations d’un graphique de bourse

Depuis la numérisation des marchés financiers,une grande partie des brokers et traders saluent à pre l’intégration et l’utilité des graphiques boursiers. Il faut dire que ces figures aident énormément les acteurs boursiers dans chacune de leurs opérations.
En quelques mots, un graphique boursier s’apparente à une représentation arithmétique de l’évolution d’un cours d’action sur une période donnée. Ces variations sont matérialisées par une courbe rapportée sur un repère orthogonal, dont l’axe des abscisses correspond à l’échelle de temps et l’axe des ordonnées, le prix du cours à l’instant t. Les échelles de temps utilisé speuvent variées de quelques secondes à quelques jours, voire une année, selon le type de graphique. La valeur projetée sur l’axe vertical correspond souvent au prix libellé d’une devise spécifique ou au point de cotation s’il s’agit d’un indice particulier comme le CAC40, le Dow Jones ou le S & P 500.

Les différents types de graphiques boursiers

Le type de graphique varie en fonction du broker, mais surtout selon la méthode d’analyse technique souhaitée. Les adeptes du chartisme apprécient particulièrement les chandeliers japonais, ces figures constituées de « bougies » colorées de rouge et de vert – ou de blanc et de noir – procurent des données essentielles, tels le prix d’ouverture ou de clôture, le pic journalier, le plus bas journalier, les signes d’inversion ou de consolidation de tendance et même la pression du marché.

Le BarChart ressemble quelque peu à un chandelier japonais, à la différence près qu’à la place des bougies, l’on utilise des barres. La lecture des indices – longueur de la barre, position des traits horizontaux, etc. — reste identique. Les graphiques BarChart se rencontrent souvent sur les marchés de matières premières, d’où leur très forte popularité auprès des trader de l’or, du cuivre ou de l’argent. Le graphique en courbes est la représentation la plus basique : il suffit de joindre par une ligne les cours de clôture de chaque journée pour obtenir la figure en entier.

L’interprétation des graphiques de cours

Le graphique de cours sert de base à l’analyse technique de beaucoup de traders . Ainsi faut-il savoir tirer le maximum de données de cette représentation. L’interprétation de la courbe respecte un ensemble de codes universels. Les points les plus bas et les sommets correspondent ainsi respectivement aux supports et aux résistances. Le sens de la courbe, haussier ou baissier, indique la tendance en vigueur. Dans le cas des chandeliers japonais, la couleur des bougies, leur épaisseur, leur longueur sont autant d’indicateurs incontournables. Les graphiques de bourse sont souvent accompagnés en dessous, au niveau de la ligne des abscisses, d’un diagramme constitué de traits de longueurs différentes. Cette figure représente les volumes échangés sur les marchés reportés sur une échelle de temps.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *