analyse de l’indice S&P 500

analyse de l’indice S&P 500
Noter cet article

présentation de l’indice boursier.

Le S&P 500 représente des 500 valeurs importantes de l’économie américaine, l’un des critères de sélection de ces actions est notamment leurs  capitalisations boursières, donc la valeur de toutes les actions d’une société, les autres critères sont la liquidité et le secteur d’activité. Cet indice a été créé en 1920 et est actuellement l’indice phare de l’économie Américaine,
Créé par l’agence de notation Standard & Poor’s il représente un bon baromètre de l’économie US,  l’agence de notation sélectionne les  cotations le composant (en fonction des critères cités plus haut)

Analyse technique  S&P 500.

L’indice évolue en tendance haussière depuis  2008 nous nous approchons actuellement d’une résistance importante correspondant à la fois au plus haut de 2003 et au plus de 2009 (bulle  technologique), ces 2 précédentes hausses ont donc  été suivies de violents krach boursiers, il faudra donc faire très attention à ce niveau et suivre attentivement l’actualité économique afin de savoir si l’indice aura le potentiel pour franchir ce niveau .
Les indicateurs techniques indiquent une zone de surachat  et le cours vient d’atteindre la borne haute des bandes  des Bollinger.

Mes trades sur le S&P 500.

Le S&P 500 évolue dans un canal haussier (depuis mars 2009) qui semble tenir, actuellement la résistance oblique haussière vient d’être atteinte,   dans ces conditions je vais prendre une position moyen terme à la vente avec un stop situé au-dessus de la résistance horizontale. Mon objectif se situera au niveau de la bande du milieu de l’indicateur  Bollinger qui correspond à la moyenne mobile 20.  Considérant que  la période de trading plus importante mon exposition sera  donc réduite en conséquence.

Un point fondamental.

Fondamentalement  les marchés ont manifestement  bien accueilli les récents résultats de l’économie américaine :

-les chiffres du chômage moins importants que prévu.

– les bons résultats du secteur automobile et habitation permettent d’améliorer les perspectives du chômage.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *